Moscou a aidé l'ex-président ukrainien Ianoukovitch à fuir

24/10/14 à 20:46 - Mise à jour à 20:45

Source: Belga

Le président russe Vladimir Poutine a reconnu pour la première fois vendredi que Moscou avait aidé l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch à fuir son pays après la chute de son régime prorusse à la suite d'un mouvement de contestation en février.

Moscou a aidé l'ex-président ukrainien Ianoukovitch à fuir

© Image Globe

"Je ne vous cache pas que nous l'avons aidé à se réfugier en Crimée. A cette époque, la Crimée faisait partie de l'Ukraine", où il a passé plusieurs jours avant de rejoindre la Russie, a déclaré M. Poutine en répondant à des questions au cours du rendez-vous annuel du Club de Valdaï, qui réunit des experts russes et étrangers.

"Comme les événements à Kiev évoluaient très vite et de manière tumultueuse, dans de telles circonstances, un retour à Kiev aurait été insensé", a poursuivi le président russe. Selon lui, il était trop dangereux pour Viktor Ianoukovitch de revenir dans la capitale ukrainienne, alors en proie aux violences. "Je le dit franchement : Ianoukovitch a demandé qu'on l'emmène en Russie, et nous l'avons fait", a lancé M. Poutine.

Viktor Ianoukovitch, président de l'Ukraine de 2010 à février 2014, a fui son pays après le bain de sang de Maïdan, haut lieu de la contestation contre son régime à Kiev. Il est accusé en Ukraine de "massacre de civils" et fait l'objet d'un mandat d'arrêt. Selon un responsable ukrainien, il a obtenu la nationalité russe à la suite d'un décret tenu secret, ce que Moscou a démenti.

En savoir plus sur:

Nos partenaires