Morts en Chine : des séparatistes ouïghours auteurs de l'attaque

01/03/14 à 18:39 - Mise à jour à 18:39

Source: Le Vif

Les séparatistes ouïghours de la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, sont à l'origine de l'attaque meurtrière qui a fait au moins 29 morts samedi dans une gare de Kunming (sud-ouest), a affirmé dimanche l'agence officielle Chine nouvelle. Les attaques se seraient faites au couteau.

Morts en Chine : des séparatistes ouïghours auteurs de l'attaque

© Reuters

Citant le gouvernement local de Kunming, capitale du Yunnan, l'agence a précisé que des preuves rassemblées sur le lieu de l'attaque, perpétrée par des hommes vêtus de noir et armés de couteaux, désignaient les séparatistes ouïghours, musulmans turcophones qui forment la première ethnie du Xinjiang. Les attaquants, dont le nombre est inconnu, ont fait irruption dans la gare de Kunming, poignardant toute personne se trouvant sur le passage, selon des survivants cités par les médias chinois. Selon Chine nouvelle, l'attaque sanglante, qui s'est produite samedi à 21H20 (heure locale, 13H20 GMT), était "une violente attaque terroriste organisée et préméditée" par des "individus non-identifiés armés de couteaux". La chaîne de télévision publique CCTV a également qualifié l'attaque de "terroriste" sur son compte Twitter.

Nos partenaires