Mort de ben Laden : les détails de l'opération

02/05/11 à 09:21 - Mise à jour à 09:21

Source: Le Vif

Cinq personnes, dont Oussama Ben Laden, ont été tuées lors de l'opération commando américaine menée contre la résidence du chef d'Al-Qaïda à une centaine de kilomètres au nord d'Islamabad.

Mort de ben Laden : les détails de l'opération

© Image Globe

Les forces américaines ont tué Oussama ben Landen lors d'une "opération ciblée", comme l'a mentionné le président Barak Obama.

L'opération, qui a été menée par une "petite équipe", dont les responsables n'ont pas voulu préciser s'il s'agissait de membres de la CIA ou des militaires des forces spéciales, a eu lieu dimanche au petit matin.

Oussama ben Laden aurait résisté à l'assaut et été tué dans une fusillade, selon un haut responsable du gouvernement. Les services de renseignements pakistanais ont affirmé ne pas savoir qui a tiré le coup qui a tué le chef d'Al Qaïda.

Il est mort sous le feu des hommes du commando, dont aucun membre n'a été blessé et aurait été atteint d'une balle dans la tête, selon CNN qui relate des informations provenant de membres du Congrès qui ont été mis au courant des détails de l'opération. "C'était une opération particulièrement dangereuse", a confié l'un des responsables.

Aucun américain n'a été blessé et "ils ont fait attention de ne pas blesser de civiles. Après une fusillade, ils ont tués Oussama ben Laden et ont pris son corps", a précisé le président.

5 personnes tuées

Un fils du chef d'Al-Qaïda, deux autres hommes, vraisemblablement des messagers d'Oussama Ben Laden, et une femme, derrière laquelle un homme s'abritait, ont été tuées dans le raid qui a duré 40 minutes.

Deux autres femmes ont par ailleurs été blessées. Plusieurs femmes et enfants se trouvaient alors dans l'enceinte de la résidence.

Un hélicoptère a été perdu lors de l'opération en raison d'une "panne mécanique" forçant tous les membres du commando à prendre place dans l'autre appareil utilisé pour cette opération.

Tué à une heure de route de la capitale

"Il est surprenant que ben Laden n'ai pas été tué au dans les contrée tribales éloignées du Pakistan mais dans la ville de Abbottadad, à une heure de route de la capitale Islamabad", souligne le New-York Times sur son site internet.

Abbottabad abrite une importante base militaire pakistanaise, une académie militaire de l'armée pakistanaise, un grand hôpital et d'autres installations qui pourraient avoir servi de support pour Oussama Ben Laden, selon le quotidien new-yorkais.

Le "complexe" résidentiel, construit il y a environ cinq ans, mais dont les Etats-Unis ne savent pas depuis combien de temps l'homme le plus recherché de la planète y séjournait, était entouré de hauts murs et de barbelés.

Les premiers renseignements sur la présence possible d'Oussama Ben Laden à cet endroit remontaient à septembre 2010, selon eux.

Une opération en coopération avec le Pakistan

Obama a affirmé que l'opération avait été réalisée en coopération avec les autorités pakistanaises. Mais un haut responsable américain et un responsable des renseignements pakistanais a déclaré que les Pakistanais n'avait pas été informé de l'opération à l'avance.

Un fonctionnaire a déclaré que seul un petit groupe de personnes à l'intérieur du gouvernement américain était au courant de cette opération. Un autre responsable a déclaré qu'une "petite équipe des États-Unis" a été impliqué dans l'opération, mais le fonctionnaire n'a pas voulu confirmer tout engagement militaire américain.

Toutefois, un haut fonctionnaire de défense a déclaré que l'US Navy SEALs a participé, selon CNN sur son site internet.

Le Vif.be

Nos partenaires