Mort d'un haut responsable d'Al Quaïda en Afghanistan

26/04/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Le Vif

L'OTAN assure avoir tué son "ennemi public" numéro deux en Afghanistan dans un bombardement à la mi-avril.

Mort d'un haut responsable d'Al Quaïda en Afghanistan

© DPA

Dans un communiqué, l'Isaf (la force internationale de l'Otan en Afghanistan) indique que "la deuxième de ses cibles les plus recherchées en Afghanistan (Abu Hafs al-Najdi) a été tuée le 13 avril lors d'un bombardement". Un fait qu'elle qualifie de "marquant" dans la lutte contre Al-Quaïda. A l'occasion de ce même bombardement, de "nombreux autres rebelles" ont également trouvé la mort.

Abu Hafs al-Najdi, de nationalité saoudienne et haut responsable d'Al Quaïda, coordonnait de "nombreuses et importantes attaques" depuis Kunar (une province de l'est de l'Afghanistan) qu'il quittait régulièrement pour le Pakistan. Concrètement, il supervisait le recrutement et l'entraînement des jeunes combattants, collectait des armes pour les transmettre à ses ouailles et facilitait les flux financiers entre le Pakistan et l'Afghanistan.

Malgré le nombre important (140 000) de militaires américains, le gouvernement afghan peine sérieusement à trouver la stabilité.

Mathilde Perrin

En savoir plus sur:

Nos partenaires