Montgolfière : des accidents aussi spectaculaires que rares

26/02/13 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Le Vif

Très spectaculaire, l'accident de ce matin qui a fait 19 morts à Louxor, n'en reste pas moins exceptionnel. Les accidents de montgolfière sont extrêmement rares, surtout en Belgique où on ne déplore qu'un seul accident mortel en 40 ans. Trois questions à Koen De Jonghe, président de la Royal Belgian Balloon Federation.

Montgolfière : des accidents aussi spectaculaires que rares

© Reuters

Comment une montgolfière peut-elle exploser ?

On ne connaît pas encore les conclusions de l'enquête, mais ce genre d'accident est pratiquement impossible en Europe. Le vol en montgolfière répond à des règles strictes et toutes les montgolfières sont régulièrement contrôlées. Toutes les 100 heures, ou autrement dit tous les 100 vols, elles subissent un contrôle complet de leurs installations. On vérifie notamment qu'il n'y a aucune fuite de gaz. Dans le cas de Luxor, il est probable que l'accident ait été causé par une fuite de gaz ou encore par un problème au niveau des brûleurs. Deux endroits susceptibles de provoquer une explosion. Mais tous deux se trouvent bien au-dessus des passagers. Même s'il est interdit de fumer durant les vols, une simple cigarette ne pourrait causer une telle explosion.

Voler avec autant de passagers est ce courant ?

Dans les endroits touristiques, il n'est pas rare de voir d'aussi grandes montgolfières. Voler avec des ballons d'une telle capacité n'a, en soi, rien de dangereux. Cela dit, on peut s'interroger sur les règles de sécurités appliquées dans ces pays qui font face à un boom touristique et où la recherche de rentabilité est un facteur clé. Avec des montgolfières mal contrôlées ou trop vétustes, l'explosion pourrait être due à du matériel défectueux. La cause pourrait aussi être un manque d'expérience du pilote. Piloter d'aussi grands ballons demande des années d'expérience. Ce sont tout de même des ballons de plus de 10.000 mètres cubes. Ils sont complexes et difficiles à manoeuvrer. En Belgique on ne compte qu'une ou deux montgolfières de ce genre.

On s'étonne que l'on puisse survivre à ce genre d'accident, surtout lorsqu'il arrive à plus de 300 mètres du sol ...

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas le ballon qui explose, puisque celui-ci est seulement rempli d'air, mais bien les bonbonnes de gaz. Le panier en osier qui se situe en dessous étant assez souple, il se peut qu'il ne se soit pas complètement désintégré lors du choc. Dans ce cas le ballon pourrait amortir la chute de la nacelle, un peu à la manière d'un parachute. Ce genre de ballons est immense et ne se vide pas d'un coup. Mais ici aussi il ne s'agit ici que d'une hypothèse, car il est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions.

M.L.

En savoir plus sur:

Nos partenaires