Mladic: les Serbes ont essayé plusieurs fois de négocier sa reddition

15/12/10 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Le Vif

L'équipe serbe chargée des recherches et de l'arrestation de Ratko Mladic a tenté plus d'une dizaine de fois de négocier une reddition volontaire de l'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie, réclamé par la justice internationale, écrit mercredi le quotidienPolitika.

Mladic: les Serbes ont essayé plusieurs fois de négocier sa reddition

© Epa

Le journal, citant une source proche de l'équipe chargée des recherches, précise qu'un ancien ministre de la Défense, deux généraux délégués par l'état-major et l'ancien chef des services secrets serbes (BIA), Rade Bulatovic, ont essayé tour à tour d'amorcer des négociations sur une reddition du général Mladic.

Toutes ces initiatives se sont déroulées par l'intermédiaire du fils de Ratko Mladic, Darko, mais ont échoué, assure le quotidien.

Les enquêteurs de l'équipe dirigée par le procureur serbe pour les crimes de guerre, Vladimir Vukcevic, préconisaient d'approcher Darko Mladic car ils étaient convaincus que Ratko Mladic n'avait jamais entièrement rompu le contact avec ses proches.

Ratko Mladic, 68 ans, est inculpé depuis 1995 par le Tribunal pénal international (TPI) de La Haye, de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité pour son rôle pendant la guerre de Bosnie (1992-95). Il est considéré comme le principal responsable du massacre de Srebrenica, qui a coûté la vie à 8.000 Musulmans de Bosnie en 1995.

Il échappe depuis des années à la justice internationale. Sa fuite empoisonne les relations entre la Serbie et l'Union européenne.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires