Mise en garde contre des fraudeurs qui se font passer pour des travailleurs de Microsoft

31/07/13 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Le Vif

Une habitante de Heverlee, âgée de 64 ans, a perdu 350 euros après avoir été dupée par une bande d'imposteurs se faisant passer pour des travailleurs de Microsoft et lui faisant croire qu'un logiciel malveillant endommageait son ordinateur. C'est ce qu'a annoncé mercredi la police de Louvain. Elle avertit que de telles pratiques sont constatées dans toute la Belgique.

Le monopole de Microsoft sur les systèmes d'exploitation a été brisé en Europe par la Commission européenne, qui a intenté des procès contre la multinationale et lui a infligé des amendes.

Le monopole de Microsoft sur les systèmes d'exploitation a été brisé en Europe par la Commission européenne, qui a intenté des procès contre la multinationale et lui a infligé des amendes.

Les faits ont eu lieu mardi. La sexagénaire a alors reçu un coup de téléphone d'une dame anglophone, lui affirmant que son ordinateur avait un problème et lui demandant de l'allumer. Après avoir refusé et raccroché, la victime a reçu un second appel quelques heures plus tard. Un homme, se présentant comme un collaborateur de Microsoft, l'a convaincue que son ordinateur devait être pris en main car un logiciel malveillant s'y était installé. La dame lui a alors permis d'accéder à distance à son ordinateur, et a versé les 350 euros demandés sur un compte bancaire inconnu, via PC-Banking.

La police louvaniste a tenu à mettre en garde contre de telles pratiques qui sont constatées dans toute la Belgique, via un communiqué publié mercredi. "Cette dame n'est pas la seule victime à être tombée dans le panneau de cette bande d'imposteurs", affirme-t-elle. La police conseille de ne jamais communiquer de données personnelles par téléphone, et de raccrocher immédiatement en cas d'appel douteux. Si vous avez déjà dévoilé des données à un inconnu au bout du fil, il est conseillé de prévenir la police et de s'enquérir auprès de sa banque de l'état de son compte.

Nos partenaires