Migrants: "Il y aura des conséquences si le Royaume-Uni quitte l'UE"

03/03/16 à 18:15 - Mise à jour à 18:14

Source: Afp

Le président français François Hollande a averti jeudi qu'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne aurait des conséquences multiples, notamment sur la question des "migrants" de Calais, lors d'un sommet franco-britannique à Amiens.

Migrants: "Il y aura des conséquences si le Royaume-Uni quitte l'UE"

David Cameron et François Hollande © AFP

"Il ne faut pas faire peur, mais dire la vérité : il y aura des conséquences si le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, (...) y compris sur la question des personnes", a-t-il déclaré aux côtés du Premier ministre britannique David Cameron.

"Cela ne remettra pas en cause les relations historiques amicales entre le Royaume-Uni et la France mais ça aura des conséquences, y compris sur la manière de gérer les situations en matière de migrations", a insisté le président Hollande, en évoquant les milliers de personnes affluant à Calais, dans le nord de la France, dans l'espoir de rejoindre la Grande-Bretagne.

Dans des déclarations au Financial Times quelques heures avant ce sommet, le ministre français de l'Economie, Emmanuel Macron, avait prévenu que la France pourrait, entre autres, cesser de retenir les migrants à Calais en cas de sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Plus largement, François Hollande a estimé qu'un "Brexit" aurait un impact "dans beaucoup de domaines", citant pêle-mêle "le marché unique" européen, "les places financières", "le développement économique entre (les) deux pays".

"Cela ne veut pas dire que tout va s'effondrer", a-t-il tempéré en récusant toute "vision de catastrophe", mais "il n'y a pas de choix où il n'y a pas de conséquences", a-t-il ajouté en évoquant le référendum du 23 juin sur le maintien de Londres dans l'UE.

En savoir plus sur:

Nos partenaires