Migrants : Berlin évalue à 30% la proportion de faux-syriens

25/09/15 à 14:08 - Mise à jour à 14:07

Le gouvernement allemand estime que 30% des personnes se disant syriennes lors de leur enregistrement en vue de l'obtention du statut de réfugié en Allemagne ne le sont pas, a indiqué vendredi un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Migrants : Berlin évalue à 30% la proportion de faux-syriens

Migrant affichant un portrait de la chancelière Angela Merkel, à son arrivée à Munich, le 5 septembre 2015 © Reuters

"Il ne s'agit pas d'une statistique mais d'une estimation qui s'appuie sur ce que constatent les autorités sur place, en particulier la police et (...) Frontex", l'agence chargée de la surveillance des frontières de l'Union européenne", a insisté le porte-parole, Tobias Plate, lors d'un point de presse régulier.

Il n'a donné aucune information supplémentaire sur cette estimation.

Un ministre régional de l'Intérieur avait indiqué tenir ce pourcentage des autorités fédérales mais le porte-parole a souligné que l'Allemagne ne tenait pas de statistiques en la matière.

L'Allemagne fait face à un afflux sans précédent de demandeurs d'asile, en particulier depuis qu'elle a décidé de ne plus renvoyer les Syriens vers le pays dans lequel ils sont entrés dans l'Union européenne, comme le prévoit la législation européenne. Ils bénéficient en outre d'un examen accéléré de leur dossier.

L'Allemagne attend entre 800.000 et un million de demandeurs d'asile cette année, un record absolu, contre quelque 200.000 en 2014.

Entre janvier et fin juillet, 256.938 personnes ont déposé une demande d'asile en Allemagne, dont 55.587 personnes se disant originaires de Syrie.

La Syrie est le premier pays d'origine des demandeurs d'asile, devant l'Albanie et le Kosovo.

Avec AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires