Merkel veut garder la Grande-Bretagne dans l'Union Européenne

02/06/14 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

Angela Merkel a assuré lundi qu'elle se souciait du maintien de la Grande-Bretagne dans l'UE alors qu'un bras de fer sur la nomination du prochain président de la Commission européenne aurait poussé Londres à brandir la menace d'une sortie.

Merkel veut garder la Grande-Bretagne dans l'Union Européenne

© belga

"Une Grande-Bretagne membre de l'Union européenne ou pas, cela ne me laisse pas indifférente", a déclaré la chancelière allemande, insistant sur la nécessité d'un dialogue avec Londres, lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement de Géorgie, Irakli Garibachvili.

L'hebdomadaire allemand der Spiegel affirme cette semaine que le Premier ministre britannique David Cameron a menacé ses partenaires européens d'une sortie de son pays de l'UE si le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker devenait président de la Commission européenne.

Mme Merkel a rappelé lundi qu'elle défendait la nomination de M. Juncker. Mais elle a souligné l'importance de rechercher "le plus haut niveau de consensus possible" et pour cela, de se laisser un peu de temps. Vendredi, elle avait exprimé pour la première fois un soutien clair pour M. Juncker après plusieurs jours d'ambiguïté apparemment liée aux réticences de plusieurs Etats membres.

"Nous sommes convaincus que la place de la Grande-Bretagne est dans l'Union européenne", avait déclaré un peu plus tôt lundi le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert. La Grande-Bretagne "tire beaucoup de son appartenance à l'UE mais elle a aussi beaucoup à apporter à l'Europe", avait-il ajouté.

Selon der Spiegel, le chef du gouvernement britannique aurait déclaré à Mme Merkel que le choix de M. Juncker "déstabiliserait à ce point son gouvernement qu'un référendum sur la sortie de l'UE devrait être avancé" et se solderait très certainement par un refus de rester dans l'Union.

Nos partenaires