Merkel juge la répression policière en Turquie "beaucoup trop dure"

17/06/13 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

La chancelière allemande Angela Merkel a jugé lundi "beaucoup trop dure" la répression policière en Turquie contre les manifestants opposés au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, dans un entretien à la chaîne de télévision allemande RTL.

Merkel juge la répression policière en Turquie "beaucoup trop dure"

© Image Globe

"Il y a eu des images effrayantes, sur lesquelles on pouvait voir que l'on a réagi de façon beaucoup trop dure, selon moi", a déclaré Mme Merkel. Elle a appelé de nouveau la Turquie à respecter la liberté d'expression, dans cette interview qui doit être diffusée lundi soir.

"Ce qui se passe actuellement en Turquie ne correspond pas, selon moi, à notre conception de la liberté de manifestation et d'expression des opinions", alors que ce sont des composantes essentielles "d'une société développée", a-t-elle poursuivi.

Elle a souhaité que l'opposition "obtienne un espace (pour s'exprimer) au sein de la Turquie qui entre dans le XXIe siècle" et qu'une solution pacifique soit trouvée.

Elle n'a cependant pas répondu clairement à la question de savoir si les événements actuels pouvaient avoir une influence sur le processus d'adhésion d'Ankara à l'Union européenne.

La Turquie est secouée depuis le 31 mai par une série de manifestations dans plusieurs grandes villes visant à obtenir la démission du Premier ministre Erdogan.

Selon le dernier bilan du syndicat des médecins turcs, 4 personnes sont mortes et près de 7.500 autres ont été blessées depuis le 31 mai.

Nos partenaires