Mary MacKillop, la première sainte excommuniée

18/10/10 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Le Vif

Le pape Benoît XVI a canonisé six religieux, dont la première sainte australienne, la rebelle Mary MacKillop, une pionnière de l'éducation dans son pays.

Mary MacKillop, la première sainte excommuniée

© Belga

Foule des grands jours, dimanche, au Vatican. Devant quelque 50.000 pèlerins fervents et enthousiastes, Benoît XVI a procédé à la canonisation de six religieux. Parmi les pèlerins, 8.000 australiens arborant drapeaux, chapeaux de cow-boys et écharpes aux couleurs de l'Ordre Saint-Joseph du Sacré Coeur, fondé par Mary MacKillop.

Fille d'immigrants écossais, Mary MacKillop est née à Melbourne en Australie, en 1842. Fondatrice de l'Ordre des Soeurs de Saint Joseph, elle créa des dizaines d'écoles à travers le pays. Elle s'opposa durement à la hiérarchie catholique, au point d'être excommuniée durant 5 mois. Son excommunication temporaire est le résultat de ses dénonciations concernant un prêtre accusé de pédophilie. Des faits qui se superposent à l'actualité de l'Eglise engluée dans de nombreux scandales sexuels.

Première sainte excommuniée

Lors de son homélie, le papa a déclaré que Mary MacKillop "s'est dédiée dès sa jeunesse à l'éducation des pauvres sur le terrain difficile et exigeant de l'Australie rurale, inspirant d'autres femmes qui l'ont rejointe au sein de la première communauté religieuse féminine fondée dans ce pays".

Les autres canonisés

Le pape a également canonisé le Québécois Frère André Bessette (1845-1937), réputé dans son pays pour avoir eu des dons de guérisseur. Frère André est le premier saint catholique de sexe masculin né au Québec. Sont devenus également des "saints" célébrés par l'Eglise catholique: le prêtre polonais des chanoines réguliers du Latran, Stanislas Soltys (1433-1489), la religieuse espagnole Candida Maria de Jesus Cipitria y Barriola (1845-1912), ainsi que deux religieuses italiennes, Giulia Salzano (1846-1929) et Camilla Battista Varanno (1458-1524).

Si le pape Jean-Paul II a eu abondamment recours aux canonisations, proclamant "saints" près de 500 personnes, Benoit XVI utilise les canonisations avec plus de parcimonie. Depuis le début de son pontificat en 2005, il a reconnu 34 nouveaux saints. Sur la liste d'attente figurent en bonne place deux de ses prédécesseurs :

Jean-Paul II et le controversé Pie XII. Un pas en avant dans les deux processus a été accompli en décembre, provoquant des réactions très négatives de la communauté juive en ce qui concerne Pie XII, accusé de silence durant la Shoah.

Nos partenaires