Marine Le Pen et Geert Wilders s'allient contre l'UE, qualifiée d'"Etat nazi"

13/11/13 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

La présidente du parti français Front national Marine Le Pen et le chef de file de l'extrême droite néerlandaise Geert Wilders (PVV) ont conclu mercredi à La Haye une alliance en vue des élections européennes de mai 2014.

Marine Le Pen et Geert Wilders s'allient contre l'UE, qualifiée d'"Etat nazi"

© Reuters

Malgré d'évidentes différences d'opinion sur certains sujets, ils souhaitent unir plusieurs mouvements eurosceptiques en vue de former un groupe au Parlement européen. "Aujourd'hui est un jour historique", a déclaré Mme Le Pen lors d'une conférence de presse à La Haye. Et Geert Wilders, qualifiant l'UE d'"Etat nazi", de renchérir: "aujourd'hui marque le début de la libération de ce monstre nommé 'Bruxelles'".

"Nous, vieilles nations européennes, obligées de demander la permission à Bruxelles pour toute chose", a dénoncé Mme Le Pen : "il faut retrouver la souveraineté territoriale, la souveraineté monétaire, la souveraineté budgétaire".

Pour composer un groupe politique au Parlement européen, il faut 25 députés élus, sur un total de 766, dans au moins un quart des États membres de l'UE. Le FN compte actuellement 3 eurodéputés et le parti de M. Wilders 4, non alignés. Le Parlement européen compte actuellement un groupe europhobe, Europe liberté démocratie (EFD). Avec 32 députés, ce groupe a un poids politique négligeable.

Le groupe envisagé par Mme Le Pen et M. Wilders pourrait inclure, entre autres, le Vlaams Belang, la Ligue du Nord italienne, l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) et le Parti de la liberté autrichien (FPÖ) ainsi que des partis d'Europe du Nord.

Mais Mme Le Pen et M. Wilders ont exclu de s'associer, par exemple, avec les Hongrois du Jobbik et d'autres députés nationalistes slovaques, roumains et bulgares, tous accusés de dérives racistes. Le PVV avait enregistré un revers aux élections législatives de septembre 2012, mais il demeure bien placé dans les sondages. Le FN est en tête des intentions de vote en France pour les élections européennes avec 24%, selon un récent sondage.

En savoir plus sur:

Nos partenaires