Marianne Thyssen bien placée pour la Commission

02/07/14 à 21:26 - Mise à jour à 21:26

Source: Le Vif

L'Eurodéputée C&V Marianne Thyssen semble bien placée pour décrocher un bon portefeuille si elle est présentée par le gouvernement belge à la commission européenne.

Marianne Thyssen bien placée pour la Commission

© Image Globe

Le futur président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker, qui travaille déjà à la composition de son équipe, est préoccupé par le faible nombre de candidates féminines proposées par les gouvernements, selon une diplomate européenne proche du luxembourgeois.

Dans ce contexte, il verrait d'un bon oeil que le gouvernement belge soumette la candidature de Marianne Thyssen, avec qui il a mené campagne avant les élections et qu'il "apprécie beaucoup professionnellement".

Cette désignation augmenterait les chances de la Belgique d'obtenir un bon portefeuille, selon cette diplomate.

Le choix du commissaire européen constitue un exercice difficile pour la Belgique, où la formation du gouvernement fédéral risque de prendre du temps.

Le Premier ministre en affaires courantes Elio Di Rupo a indiqué qu'il consulterait les partis politiques, en vue de dégager un consensus rapide sur une personnalité, afin de permettre à la Belgique d'obtenir un poste de choix.

Vendredi dernier, il avait plaidé pour que la Belgique désigne "le plus tôt possible" son commissaire européen, indépendamment du temps nécessaire pour former un gouvernement fédéral.

"Dans l'intérêt de la Belgique, il serait bon que l'on puisse proposer une personnalité le plus tôt possible", avait déclaré M. Di Rupo à la presse à l'issue d'un sommet européen au cours duquel les dirigeants de l'UE ont choisi l'ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker pour diriger la prochaine Commission.

Ce dernier commencera à composer son équipe dès le vote de confiance au Parlement européen, attendu mi-juillet.

Or, "à l'intérieur de la Commission, les négociations sont âpres" pour obtenir les portefeuilles importants. "Si la Belgique n'est pas capable de donner un nom avant septembre, il ne faudra pas s'étonner" qu'elle obtienne un poste mineur avait insisté le Premier ministre belge.
Elio Di Rupo avait par ailleurs démenti certaines rumeurs faisant état de sa propre disponibilité pour le poste.

Une candidature de Marianne Thyssen à un poste de commissaire européen, alors que le gouvernement belge est en affaires courantes, serait par ailleurs bien accueillie dans d'autres formations politiques flamandes que la sienne, est-il ressorti de l'émission télévisée dominicale de la VRT (Eén) "De Zevende dag".

C'est du moins le point de vue qu'y avaient exprimé les députés européens Kathleen Van Brempt (sp.a), Philippe De Backer (Open Vld) et Johan Van Overtveldt (N-VA).

Nos partenaires