Mandat d'arrêt international contre Ben Ali et son épouse

26/01/11 à 17:21 - Mise à jour à 17:21

Source: Le Vif

La justice tunisienne a lancé un mandat d'arrêt international contre le président déchu Zine El Abidine Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi.

Mandat d'arrêt international contre Ben Ali et son épouse

© EPA

La Tunisie est bel et bien décidée à ne plus se laisser faire. Si le président déchu Zine El Abidine Ben Ali pensait prendre la poudre d'escampette, les Tunisiens crient haut et fort que justice doit être rendue.

Le ministre de la Justice Lazhar Karoui Chebbi a annoncé que la justice tunisienne avait lancé un mandat d'arrêt international contre le président déchu et sa femme. Ces derniers sont poursuivis pour "acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers" et "transferts illicites de devises à l'étranger", a précisé le ministre, au cours d'une conférence de presse. Ces chefs d'inculpation visent également tout le clan Trabelsi.

L'étau se resserre donc autour de l'ancien dictateur et de ses proches. La Suisse et la France ont récemment décidé de bloquer d'éventuels fonds lui appartenant. L'Union européenne a fait de même en adoptant le principe d'un gel de ses avoirs.

Le ministre de la Justice a par ailleurs indiqué que huit membres de la garde présidentielle, dont entre autres, l'ancien chef de la sécurité du président, le général Ali Sériati, étaient poursuivis dans le cadre d'une enquête judiciaire concernant des exactions contre la population.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires