Mali : "Nous sommes en train de gagner cette bataille"

28/01/13 à 19:10 - Mise à jour à 19:10

Source: Le Vif

Le président français François Hollande a estimé lundi que la France et ses partenaires africains étaient en train de "gagner la bataille" au Mali, et qu'il appartiendrait aux forces africaines de poursuivre "les terroristes" au nord du pays.

Mali : "Nous sommes en train de gagner cette bataille"

© AFP

"Nous sommes en train de gagner cette bataille", a déclaré le chef de l'Etat français lors d'une conférence de presse à l'Elysée. "Quand je dis nous, c'est l'armée malienne, ce sont les Africains soutenus par les Français".

Le chef de l'Etat a confirmé "la reconquête des principales villes" du nord du Mali, citant Gao et Tombouctou, qui étaient aux mains de groupes islamistes armés depuis plusieurs mois. "La France n'a pas vocation à rester au Mali. En revanche, notre devoir c'est de faire en sorte que nous puissions permettre aux forces africaines de donner au Mali une stabilité durable", a-t-il ajouté lors de ce point presse aux côtés du Premier ministre polonais Donald Tusk.

Le ministère français de la Défense a cependant nuancé les informations selon lesquelles Tombouctou serait désormais totalement sous contrôle, évoquant une reprise de la ville seulement "entamée" par les armées française et malienne.

Devant la presse, le porte-parole de l'état-major des armées, le colonel Thierry Burkhard, a décrit "des unités françaises qui ont entamé avec les unités maliennes le contrôle de la ville de Tombouctou".

Il a confirmé par ailleurs la reprise aux islamistes de la ville de Gao, où sont stationnées "des unités maliennes, nigériennes et tchadiennes, qui contrôlent la ville".

En savoir plus sur:

Nos partenaires