Mali: des islamistes détruisent des mausolées à Tombouctou

30/06/12 à 20:04 - Mise à jour à 20:04

Source: Le Vif

Des islamistes d'Ansar Dine, un des groupes armés contrôlant le nord du Mali, ont démoli ce samedi des mausolées de saints musulmans dans la ville mythique de Tombouctou, classée patrimoine mondial en péril, et Bamako a dénoncé "la furie destructrice" de ces actes assimilables "à des crimes de guerre".

Mali: des islamistes détruisent des mausolées à Tombouctou

© Belga

Armés de pioches, houes et burins, des islamistes d'Ansar Dine, qui veulent appliquer la charia dans tout le Mali, ont détruit trois mausolées à Tombouctou en quelques heures seulement: celui de Sidi Mahmoud (nord de la ville), Sidi Moctar (nord-est) et Alpha Moya (est), en scandant "Allah Akbar", selon plusieurs témoins joints par l'AFP à Tombouctou.

Ces islamistes ont affirmé agir en représailles à la décision prise jeudi par l'Unesco de classer Tombouctou au patrimoine mondial en péril, souhaitant ainsi alerter la communauté internationale sur les dangers pesant sur cette cité aux mains des islamistes depuis fin mars.

"Ansar Dine va détruire aujourd'hui tous les mausolées de la ville. Tous les mausolées sans exception", a déclaré à travers un interprète Sanda Ould Boumama, porte-parole d'Ansar Dine à Tombouctou joint par l'AFP depuis Bamako.

Les destructions de mausolées sont une réponse à la décision prise par l'Unesco, a déclaré le porte-parole d'Ansar Dine interrogé par l'AFP. "Dieu, il est unique. Tout ça, c'est 'haram' (interdit en islam). Nous, nous sommes musulmans. L'Unesco, c'est quoi? ", a-t-il dit, ajoutant que Ansar Dine réagissait "au nom de Dieu".

A Bamako, le gouvernement a dénoncé "la furie destructrice assimilable à des crimes de guerre" du groupe islamiste armé Ansar Dine et menacé les auteurs de ces destructions de poursuites au Mali et à l'étranger.

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires