Maldives : la peine de mort réinstaurée, aussi pour les mineurs

06/05/14 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Le Vif

Cela faisait 60 ans qu'elle avait été suspendue. La peine de mort est de retour dans l'archipel des Maldives, en conformité avec la charia que le gouvernement tend à remettre au goût du jour. Cela concernera également les mineurs coupables de meurtre.

Maldives : la peine de mort réinstaurée, aussi pour les mineurs

© Reuters

Le gouvernement des Maldives a annoncé le 27 avril qu'il réinstaurait la peine de mort sur son territoire, rapporte le Courrier International. Les mineurs reconnus coupables de meurtre pourront également être condamnés à la peine capitale, ce qui va à l'encontre du droit international qui interdit les condamnations à mort et les peines d'emprisonnement à vie pour les mineurs.

Le conseil de l'ONU a déjà condamné cette décision et a appelé le gouvernement à revenir dessus. Mais selon le président Abdulla Yameen Abdul Gayoom "le meurtre doit être puni par le meurtre". Les mineurs condamnés à mort ne seront toutefois pas exécutés avant leur majorité.

Aux Maldives, l'âge de la responsabilité pénale commence à 10 ans, voire même à 7 ans pour les crimes tels que le vol, la fornication, la consommation d'alcool et l'apostasie (abandon de la religion).

Depuis plusieurs années, ce pays islamique tend à renouer avec les principes de la charia, selon la RTBF. Ce qui contraste avec l'image "carte postale" que s'en font les Occidentaux. Les Maldives sont composées d'un millier d'îles, dont 200 sont habitées et tout y est fait pour éviter les contacts entre les touristes et la population locale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires