Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

29/03/17 à 10:00 - Mise à jour à 10:01
Du LeVif/l'Express du 24/03/17

"Mais quel est donc ce populisme que l'on nous sert à toutes les sauces ?"

On ne parle que de lui. Mark Rutte aurait terrassé sa " mauvaise variante " incarnée aux Pays-Bas par Geert Wilders. Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon rivaliseraient pour exploiter ses vertus supposées en France. Il aurait permis l'élection du nouveau président des Etats-Unis et serait le carburant des politiques anti-immigration de la Hongrie et de la Pologne. Mais quel est-il, ce populisme que l'on nous sert à toutes les sauces ?

Suffit-il de s'en remettre au peuple, comme l'ont proclamé le socialiste Benoît Hamon lors du premier débat télévisé de la présidentielle ou le républicain François Fillon au plus fort de ses démêlés judiciaires, pour être un populiste ? Existerait-il du reste un populisme " dangereux " et un autre " acceptable " puisque, somme toute, les politiques, en démocratie, ne devraient-ils pas tous " prêter attention au peuple " ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires