Maire de Los Angeles: "le tireur avait préparé un véritable massacre"

03/11/13 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Le Vif

Le tireur qui a ouvert le feu à l'aéroport de Los Angeles, tuant un agent de sécurité, avait projeté de "tuer de nombreux employés de la TSA", l'agence de sécurité des transports, a déclaré le FBI samedi.

Maire de Los Angeles: "le tireur avait préparé un véritable massacre"

© Reuters

Une note manuscrite, trouvé dans un sac à l'aéroport, montre qu'"il avait consciemment décider de tuer de nombreux employés de la TSA", a déclaré le chef du bureau du FBI de Los Angeles David Bowdich. Les procureurs ont annoncé les chefs de mise en examen de Paul Anthony Ciancia, 23 ans, accusé du meutre d'un agent de la TSA. Ciancia encourt la peine de mort pour le meurtre d'un agent fédéral et pour violences commises dans un aéroport international, selon le parquet. "Nous avons découvert dans une note manuscrite signée de sa main" que le tireur détenait dans un sac un fusil d'assaut alors qu'il se trouvait dans le terminal 3 de l'aéroport de Los Angeles, a déclaré M. Bowdish.
Le responsable du FBI a également indiqué que Ciancia "voulait semer la terreur dans l'esprit des traîtres" de la TSA. L'agent Gerardo Hernandez, 39 ans, qui est mort sous les balles de Ciancia, est la première victime depuis la création de l'agence consécutive aux attentats du 11 septembre 2001.
Les autorités américaines tentaient samedi de découvrir les motifs pour lesquels un homme a tué un agent de sécurité à l'aéroport de Los Angeles la veille, le FBI avançant que le suspect montrait du "mépris pour le gouvernement" et l'agence de sécurité des transports, la TSA.

Le suspect, Paul Anthony Ciancia, 23 ans et originaire du New Jersey (nord-est des Etats-Unis) a été blessé dans la fusillade. Et, si les autorités n'ont pas souhaité communiquer son état de santé, le Los Angeles Times affirme qu'il a été atteint par balles à la tête et à la jambe et qu'il a été hospitalisé dans un état grave.
Dans le même temps, l'enquête se poursuivait. Un porte-parole du FBI a expliqué samedi à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, que "les mobiles réels (du suspect), autres qu'un mépris évident pour le gouvernement et la TSA, sont toujours inconnus". Après la fusillade, la police avait indiqué avoir retrouvé sur lui un mot où il exprimait sa "déception vis-à-vis du gouvernement". Ciancia est le seul suspect jusqu'à présent. Selon les autorités, il a ouvert le feu dans le terminal 3 de l'aéroport avec un fusil d'assaut et a tué un agent de la TSA, Gerardo Hernandez. Sept autres personnes ont été blessées.

En hommage à l'agent tué, le maire de Los Angeles Eric Garcetti a ordonné que les drapeaux qui flottent sur les bâtiments officiels de la ville soient mis en berne. Selon M. Garcetti, le tireur avait préparé un véritable massacre. "Il avait plus de 100 cartouches, qui auraient littéralement pu tuer toutes les personnes qui se trouvaient dans le terminal aujourd'hui", a-t-il déclaré.

En savoir plus sur:

Nos partenaires