Macédoine: les conservateurs gagnent les élections, l'opposition crie à la fraude

28/04/14 à 08:43 - Mise à jour à 08:43

Source: Le Vif

Les conservateurs macédoniens ont remporté les législatives de dimanche et leur candidat a été reconduit à la présidence du pays, un scrutin néanmoins dénoncé comme étant frauduleux par l'opposition de gauche qui réclame la tenue de nouvelles élections.

Macédoine: les conservateurs gagnent les élections, l'opposition crie à la fraude

© AFP

Selon des résultats officiels portant sur 51,31% des suffrages dépouillés, le parti conservateur (VMRO-DPMNE) a obtenu 42,27% de voix et son allié dans la coalition gouvernementale sortante, un parti de la communauté albanaise (DUI), 16,51%. L'opposition de gauche (SDSM), n'a recueilli que 22,83% de voix, selon la même source.

A la présidentielle, le chef de l'Etat sortant, le conservateur Gjorge Ivanov, a été réélu avec 56% de voix, face au candidat de la gauche, Stevo Pendarovski, selon la même source.

"Les citoyens macédoniens ont été trompés. Les élections ont été volées", a déclaré à la presse dès la fin du vote à 17H00 GMT, le leader de l'opposition de gauche (SDSM) Zoran Zaev. Ce dernier a demandé l'organisation de nouvelles élections et accusé le pouvoir d'avoir "massivement acheté des voix, en présence et avec l'assistance de la police".

Toutefois, la Commission électorale a assuré que le vote s'était déroulé correctement et qu'elle n'avait enregistré que des irrégularités mineures.

Le taux de participation a été de 60,88%, inférieur d'environ 2% par rapport à celui enregistré lors des précédentes législatives de 2011.

Des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) qui ont surveillé le scrutin, présenteront leur rapport lors d'une conférence de presse à Skopje lundi dans la journée.

Au pouvoir depuis 2006, le parti conservateur du Premier ministre sortant Nikola Gruevski - qui a convoqué les législatives anticipées un an avant la fin du mandat de quatre ans du Parlement afin de mieux asseoir son pouvoir -, a clamé victoire et démonté les accusations de l'opposition.

En savoir plus sur:

Nos partenaires