Lutte contre les triades à Hong Kong: 2.000 arrestations en deux mois

22/09/16 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Afp

Plus de 2.000 suspects ont été arrêtés à Hong Kong depuis la fin juillet dans une vaste opération contre les triades, qui ont par ailleurs été mises en cause pour des menaces contre un parlementaire.

Lutte contre les triades à Hong Kong: 2.000 arrestations en deux mois

© iStockphoto

Cette opération, appelée "Thunderbolt 16", a permis de saisir 62 millions de dollars hongkongais (7,11 millions d'euros) de drogues parmi lesquelles de l'héroïne et de la cocaïne, a déclaré lors d'une conférence de presse le patron de la lutte contre le crime organisé au sein de la police hongkongaise, Li Kwai-wah. Au total, 2.120 personnes soupçonnées de liens avec les triades ont été interpellées.

Cette annonce intervient au lendemain de l'arrestation de six personnes dans l'enquête sur des menaces de mort proférées contre un député de Hong Kong qui prône plus d'autonomie vis-à-vis de Pékin. Les six sont aussi soupçonnés de liens avec les triades.

Eddie Chu figure parmi la poignée de nouveaux députés "rebelles" élus début septembre. Cet écologiste a fait campagne contre la destruction de l'héritage hongkongais au profit des promoteurs immobiliers et pour la défense des habitants des zones rurales contre ces mêmes promoteurs.

Il a promis de lutter contre un puissant lobby rural, accusé d'avoir partie liée avec la criminalité organisée.

Les triades sévissent traditionnellement dans le trafic de stupéfiants, la prostitution, les tripots et l'extorsion mais investissent de plus en plus à Hong Kong dans des activités légales comme l'immobilier ou la finance.

Elles sont aussi soupçonnées d'accointances au sein de l'establishment politique. Les triades ont été accusées par le passé de payer des gros bras pour semer le trouble lors de manifestations politiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires