Love Parade: le maire nie avoir été mis en garde

27/07/10 à 09:50 - Mise à jour à 09:50

Source: Le Vif

Le bilan de la Love Parade s'est encore alourdi ce lundi soir, une Allemande de 21 ans, hospitalisée après la bousculade meurtrière, a succombé à ses blessures, faisant passer le bilan des victimes à 20 morts. Aujourd'hui, le maire de Duisbourg, Adolf Sauerland, nie avoir été mis en garde des risques pour la sécurité que présentait le festival organisé dans sa commune.

Love Parade: le maire nie avoir été mis en garde

© Reuters

La pression médiatique, politique et de la population grandissait à l'encontre du maire de cette ville de moins de 500.000 habitants située dans l'ancien bassin industriel de la Ruhr après des révélations sur de graves négligences en matière de sécurité, qui seraient à l'origine du drame qui a fait aussi plus de 500 blessés.

Il appartient à la ville de vérifier si de telles manifestations peuvent avoir lieu ou non "et c'est exactement ce que nous avons fait consciencieusement dans ce cas", affirme M. Sauerland, le maire conservateur âgé de 55 ans dans le quotidien Rheinische Post. "Je n'ai pas eu connaissance de mises en garde".
La plupart des victimes ont péri au pied d'un escalier aux abords d'un tunnel de plus de 200 mètres de long, engorgé car étant le seul accès à l'ancienne gare de fret qui accueillait le festival de musique techno. Dans ce drame 12 femmes et 8 hommes dont sept étrangers ont péri (deux originaires d'Espagne, un d'Australie, un de Bosnie-Herzégovine, un de Chine, un d'Italie et un des Pays-bas).

La police de Cologne reprend l'enquête

Pour éviter la partialité, le ministère des Affaires intérieures du land Rhénanie-du-Nord-Westphalie a transféré l'enquête de la police de Duisbourg à la police de Cologne. Le ministère des Affaires intérieures du land (état fédéré) de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a, de plus, promis de soumettre son rapport au Landtag (le parlement de l'Etat fédéré) après les vacances parlementaires. Il n'a pas été précisé pourquoi la police de Cologne avait été choisie.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires