Libye: le nouveau pouvoir veut juger les meurtriers de Kadhafi

27/10/11 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Le Vif

Les autorités libyennes ont dit être déterminées à poursuivre en justice les meurtriers de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi mort dans des circonstances floues après avoir été capturé vivant, soulevant un tollé et des appels internationaux à ouvrir une enquête.

Libye: le nouveau pouvoir veut juger les meurtriers de Kadhafi

© Image Globe

"Concernant Kadhafi, nous n'attendons pas qu'on nous le dise. Nous avons déjà ouvert une enquête. Nous avons émis un code d'éthique concernant le traitement des prisonniers de guerre, a déclaré le vice-président du Conseil national de transition (CNT), Abdel Hafiz Ghoga.

"Il y a eu certaines violations de la part de ceux qui sont malheureusement décrits comme étant des révolutionnaires. Je suis sûr que c'était un acte individuel et non pas un acte des révolutionnaires ou de l'armée nationale", a-t-il poursuivi.

"Nous avions fait une déclaration affirmant que toute violation des droits de l'Homme ferait l'objet d'une enquête du CNT. Le responsable de cela (le meurtre de Kadhafi), quel qu'il soit, sera jugé et bénéficiera d'un procès équitable", a assuré M. Ghoga.

M. Ghoga, qui s'exprimait en arabe et dont les propos étaient traduits par un interprète officiel, répondait à des questions spécifiques sur la mort du colonel Kadhafi et des abus éventuels.

Les circonstances de la mort de Mouammar Kadhafi restent obscures, le nouveau pouvoir libyen martelant depuis le début la thèse d'un décès intervenu dans un échange de tirs, tandis que de nombreuses sources évoquent une exécution sommaire.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires