Libye: l'Otan "va tout faire" pour protéger les civils de Misrata

06/04/11 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Le Vif

L'Otan a affirmé mercredi qu'elle allait "tout faire pour protéger les civils" de Misrata, alors que des rebelles libyens l'accusent de "laisser mourir" les habitants de la troisième ville de Libye, encerclée par les troupes de Mouammar Kadhafi.

Libye: l'Otan "va tout faire" pour protéger les civils de Misrata

© AFP PHOTO/MAHMUD HAMS

"L'Otan a un mandat très clair" des Nations unies "et on a va tout faire pour protéger les civils de Misrata", a déclaré à l'AFP la porte-parole adjointe de l'Otan, Carmen Romero.

Le chef militaire des rebelles libyens, le général Abdel Fattah Younés, a accusé mardi l'Otan d'abandonner Misrata (214 km à l'est de Tripoli), exposée depuis des jours aux tirs des forces de Mouammar Kadhafi.

Il a dénoncé l'attitude de "l'Otan qui croit nous rendre service en bombardant ici et là alors qu'il laisse les habitants de Misrata mourir tous les jours" lors d'une conférence de presse dans le fief rebelle de Benghazi (est).

Le chef de la diplomatie française Alain Juppé a de son côté estimé mercredi matin que la situation à Misrata "ne peut pas durer", indiquant qu'il allait en saisir le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen.

"Misrata est bien notre priorité numéro un", a répondu Mme Romero, en reprenant les termes mêmes utilisés la veille par un responsable militaire de l'alliance, le général Mark van Uhm. Elle a confirmé qu'un entretien téléphonique était prévu entre M. Juppé et Rasmussen dans la journée.

"Les faits parlent d'eux-mêmes", a-t-elle répliqué, au sujet des accusations du général Younés.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires