Libéré, l'ex-otage français Serge Lazarevic se dit "en forme"

10/12/14 à 07:33 - Mise à jour à 08:30

Source: Belga

L'ex-otage français Serge Lazarevic s'est dit "en forme" mardi soir à Niamey, quelques heures après sa libération à l'issue de plus de trois ans de captivité dans le Sahel.

Libéré, l'ex-otage français Serge Lazarevic se dit "en forme"

Serge Lazarevic avait été enlevé au Mali, le 24 novembre 2011. © BELGAIMAGE

"J'ai perdu une vingtaine de kilos mais ça va, je suis en forme", a déclaré M. Lazarevic, 51 ans, après un entretien avec le chef de l'Etat nigérien Mahamadou Issoufou au palais présidentiel.

En chemise noire et pantalon beige, l'ex-otage, le bouc taillé, s'est montré souriant lors d'une poignée de mains avec le président Issoufou, sur des images diffusées par la télévision publique nigérienne.

"Je voudrais remercier le président du Niger" ainsi que "le peuple du Niger, qui a collaboré avec la France pour me faire libérer", a-t-il ajouté dans une brève déclaration à quelques journalistes. Serge Lazarevic était le dernier otage français dans le monde.

Ce Franco-Serbe avait été enlevé par un groupe d'hommes armés dans un hôtel à Hombori, au Mali, le 24 novembre 2011 avec un autre Français, Philippe Verdon, qu'il accompagnait pour ce qui a été présenté comme un voyage d'affaires.

Philippe Verdon a été retrouvé mort d'une balle dans la tête en juillet 2013.

Le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui avait revendiqué leur enlèvement, avait présenté les deux otages comme des agents du renseignement français.

Arrivé en France mercredi matin

Serge Lazarevic, dernier otage français dans le monde jusqu'à sa libération annoncée mardi, est arrivé en France mercredi matin, après plus de trois ans de captivité au Sahel aux mains d'Al-Qaïda.

L'avion qui le ramenait de Niamey, un Falcon-2000, a atterri peu après 7h45 sous une pluie fine à la base aérienne de Villacoublay, au sud de Paris. L'ex-otage a été accueilli à sa descente du jet gouvernemental français par le président François Hollande, mais aussi par sa mère et sa soeur.

Serge Lazarevic devait être conduit peu après son arrivée dans un hôpital militaire pour des examens de santé avant de retrouver sa famille dans l'intimité, a expliqué la cellule de crise. "Le médecin lui a fait un check-up dans l'avion et il va bien", a-t-on précisé de même source.

Ce colosse franco-serbe de 51 ans, 1,98 m et 120 kg au moment de son enlèvement, a été enlevé le 24 novembre 2011. Serge Lazarevic travaillait sur un projet de cimenterie lorsqu'il a été enlevé par un groupe d'hommes armés dans un hôtel de Hombori, dans le nord du Mali, en compagnie de Philippe Verdon, en voyages d'affaires avec lui. Cet autre Français a été retrouvé mort d'une balle dans la tête en juillet 2013.

Les circonstances de sa libération n'ont pas été clairement détaillées. Selon une source sécuritaire malienne, elle a eu lieu dans la région de Kidal, dans le nord du Mali. Paris a remercié les présidents du Mali et du Niger pour leur "engagement personnel", évoquant de "très longs mois" de "discussions".

En savoir plus sur:

Nos partenaires