Les USA ne requerront pas la peine de mort contre Snowden

26/07/13 à 19:48 - Mise à jour à 19:48

Source: Le Vif

Les Etats-Unis "ne requerront pas la peine de mort" contre Edward Snowden, l'ex-consultant de la NSA bloqué dans un aéroport de Moscou, a affirmé le ministre de la Justice américain Eric Holder dans une lettre envoyée mardi à son homologue russe Alexandre Konovalov.

Les USA ne requerront pas la peine de mort contre Snowden

© Praxis Films / Laura Poitras

"Les chefs d'accusation qui lui sont reprochés ne prévoient pas cette possibilité et les Etats-Unis ne requerront pas la peine de mort, même si M. Snowden devait être inculpé de chefs d'accusation supplémentaires passibles de la peine de mort", assure M. Holder dans cette lettre. Le ministère russe de la Justice avait indiqué jeudi avoir reçu ce courrier détaillant "quelques aspects de la position américaine à propos du statut d'Edward Snowden".

De fait, Eric Holder y explique que les craintes soulevées par le jeune homme pour justifier sa demande d'asile à la Russie, selon lesquelles il serait torturé et risquerait la peine de mort s'il retournait aux Etats-Unis, sont "sans fondement".

Le gouvernement se dit toutefois prêt à fournir des "assurances" à Moscou pour le cas où Snowden retournerait sur le sol américain. "M. Snowden ne sera pas torturé. La torture est illégale aux Etats-Unis", rappelle ainsi Eric Holder. Il comparaîtra devant une cour civile, bénéficiant de tous les droits habituels de la défense.

Le ministre note également que Snowden "peut voyager" et quitter la Russie. "Malgré la révocation de son passeport le 22 juin 2013, M. Snowden reste citoyen américain. Il est éligible à un passeport à validité limitée pour un retour direct aux Etats-Unis", écrit M. Holder, précisant que son pays est prêt à délivrer "immédiatement" ce document.

Snowden, ancien employé d'un sous-traitant de l'Agence de sécurité nationale NSA à l'origine de révélations fracassantes sur le programme de surveillance des communications par le gouvernement américain, est bloqué depuis le 23 juin dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo et a demandé un asile provisoire à la Russie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires