Les Suisses de plus en plus eurosceptiques

25/11/12 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Le Vif

Vingt ans après avoir refusé en "votation" populaire d'entrer dans l'Espace économique européen (EEE), les Suisses n'ont jamais été aussi sûrs de ne pas vouloir y adhérer. Selon un sondage publié dans "Le Matin Dimanche" et la "SonntagsZeitung", 57,8% d'entre eux s'y opposent aujourd'hui. 31,8% soutiennent une adhésion à l'EEE, alors que 10,4% n'ont pas d'avis ou ne savent pas.

Les Suisses de plus en plus eurosceptiques

© Reuters

Les résultats du sondage montrent que la cote auprès des citoyens d'une adhésion de la Suisse à l'EEE a continuellement baissé au cours des 20 dernières années. En 1992, les urnes avaient enregistré un soutien de 49,7%, soit d'à peu près un tiers supérieur à celui mesuré aujourd'hui par Isopublic. Les Romands sont en moyenne plus favorables à l'idée que les Alémaniques.

Les chiffres concernant l'intégration à l'UE montrent une tendance encore plus claire. L'institut de sondage a relevé entre 1993 et 1997 un soutien de 32,6% à l'adhésion à l'UE, mais seulement 11,5% au troisième trimestre 2012. Quelque 81,7% des citoyens sont aujourd'hui opposés à cette idée, alors que 6,8% n'ont pas d'avis. Ces chiffres proviennent d'un sondage de l'institut Isopublic, qui a régulièrement pris le pouls des votants depuis le referendum du 6 décembre 1992 sur l'adhésion à l'EEE. Quelque 284.000 entretiens individuels ont été menés, soit en moyenne 14.000 appels par an dans toute la Suisse.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires