Les services secrets hollandais sur la piste des hackers qui ont plombé les élections américaines

26/01/18 à 14:42 - Mise à jour à 14:54

Source: De Volkskrant

Des agents de la section digitale des services secrets hollandais ont infiltré en 2014 le célèbre groupe de hackers russes Cozy Bear. Les premiers, ils perçoivent que ceux-ci ont pour cibles les institutions américaines comme le parti démocrate, le ministre des Affaires étrangères et même la Maison-Blanche. Des preuves cruciales au coeur de l'enquête du FBI sur la possible ingérence russe autour des élections présidentielles.

Lorsqu'il rentre dans le réseau informatique d'un bâtiment universitaire à côté de la Place Rouge à Moscou en cet été 2014, ce membre des services de renseignements généraux et de sécurité néerlandais (AIVD) n'a aucune idée où il met les pieds. Qu'en localisant et hackant les Cozy Bears, l'un des groupes de hackers les plus connus au monde, il allait aussi se retrouver mêlé bien malgré lui dans l'imbroglio des possibles ingérences russe lors des élections américaines.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires