Les "secrets" des compagnies aériennes dévoilés

30/10/13 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Le Vif

Pourquoi éteint-on les lumières à l'atterrissage ? Pourquoi les pilotes se posent-ils plus brutalement quand il pleut ? Les GSM sont-ils vraiment dangereux ? Découvrez les réponses à toutes ces questions.

Les "secrets" des compagnies aériennes dévoilés

© Thinkstock

Sur le site communautaire américain Reddit, des internautes ont demandé à des professionnels de compagnies aériennes de dévoiler plusieurs "secrets" de leur profession et d'ainsi tordre le cou aux rumeurs et autres légendes urbaines. Le site français Slate.fr s'est ensuite chargé de vérifier ces réponses auprès d'Air France. Attachez vos ceintures.

Il n'y a que 13 minutes d'oxygène dans les masques qui tombent en cas de dépressurisation de l'appareil

Même si cela paraît très peu, il n'y a pas là matière à s'inquiéter. En cas de dépressurisation de la cabine, le pilote doit descendre le plus vite possible à une altitude d'environ 3.000 mètres (10.000 pieds), une procédure qui ne prend jamais plus de 13 minutes.

Les lumières sont éteintes lors d'un atterrissage de nuit afin d'habituer les yeux des passagers à l'obscurité en cas d'évacuation d'urgence.

Une évacuation doit en théorie s'effectuer en 90 secondes, il n'y a donc pas de temps à perdre avec l'acclimatation des yeux des passagers à l'obscurité.

Les pilotes atterrissent plus brutalement en cas de pluie afin d'éviter l'aquaplaning En cas de pluie, les pilotes recherchent un atterrissage plus ferme pour éviter l'aquaplaning.

Les deux pilotes ont des plateaux-repas différents pour éviter les intoxications alimentaires simultanées

Que ce soit avant ou pendant le vol, les repas des deux pilotes doivent avoir été confectionnés sur des chaînes différentes.

Les avions peuvent voler avec un seul moteur si besoin

Les avions modernes sont conçus pour pouvoir voler, et même décoller, avec un moteur en panne. Sur simulateur, les pilotes s'entraînent même fréquemment aux atterrissages avec un seul moteur.

Les téléphones portables allumés ne sont pas dangereux

Un téléphone portable ne fera pas s'écraser un avion. Par contre, il pourrait tout de même créer des interférences et perturber les communications radio des pilotes avec les contrôleurs.

On peut déverrouiller les toilettes de l'extérieur

De l'extérieur, comme de l'intérieur d'ailleurs, les portes des toilettes peuvent être déverrouillées en cas d'urgence par les passagers ou le personnel volant.

En savoir plus sur:

Nos partenaires