Les revenus pétroliers de l'EI "divisés par deux"

06/07/16 à 21:39 - Mise à jour à 21:39

Source: Belga

Les bombardements de la coalition contre les installations pétrolières du groupe Etat islamique (EI) depuis l'automne ont divisé par deux les ressources pétrolières des djihadistes, estimées à environ 15 millions de dollars par mois aujourd'hui, selon la coalition.

Les revenus pétroliers de l'EI "divisés par deux"

Un drapeau de l'Etat islamique. © AFP/Marwan Ibrahim

L'opération Tidal Wave II "continue de diminuer les revenus que tire l'EI de ses activités pétrolières et gazières", a indiqué le colonel américain Chris Garver, porte-parole militaire de la coalition, qui s'exprimait en vidéoconférence depuis Bagdad.

"Nous estimons qu'elle a permis de diviser par deux environ" ces revenus depuis l'automne, "à environ 15 millions de dollars par mois" aujourd'hui, a-t-il dit.

Tidal Wave II est une campagne de bombardement lancée à l'automne visant spécifiquement les installations pétrolières de l'EI.

Son nom fait référence à Tidal Wave, une opération menée par l'aviation alliée pendant la Seconde guerre mondiale contre des raffineries en Roumanie, pour diminuer les ressources pétrolières des puissances de l'Axe.

Selon le porte-parole militaire américain, la coalition a mené 193 bombardements dans le cadre de l'opération depuis son lancement.

La dernière en date remonte à lundi, avec la destruction de 6 têtes de puits, selon le colonel Garver.

Les Etats-Unis et la coalition avaient dans un premier temps tenté de limiter les frappes contre les installations pétrolières en Syrie et en Irak, pour éviter les destructions sur un appareil productif destiné à revenir dans les mains d'un gouvernement légitime.

Mais à l'automne, ils avaient décidé de passer à la vitesse supérieure, face à la nécessité d'accélérer une campagne militaire contre l'EI traînant en longueur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires