Les ravisseurs de James Foley réclamaient une rançon de 100 millions d'euros

22/08/14 à 06:56 - Mise à jour à 06:56

Source: Le Vif

Les ravisseurs de l'Américain James Foley avaient demandé une rançon de 100 millions d'euros pour sa libération, a déclaré jeudi le GlobalPost, l'un des employeurs du journaliste. "Le PDG de GlobalPost Philip Balboni confirme que la première rançon exigée par les ravisseurs de Jim Foley était de 100 millions d'euros", a déclaré un porte-parole du site d'informations américain.

Les ravisseurs de James Foley réclamaient une rançon de 100 millions d'euros

© AFP/Aris Messinis

Le journaliste travaillait pour ce site d'informations lorsqu'il a été enlevé en novembre 2012 en Syrie.

Mercredi, M. Balboni avait affirmé avoir été en contact, ainsi que la famille Foley, avec les jihadistes de l'Etat islamique (EI), qui selon lui, avait "exprimé au départ le désir de négocier" la libération de M. Foley.

Mais les négociations n'ont jamais avancé et les ravisseurs ont gardé le silence jusqu'à ce que la famille reçoive un message des ravisseurs les prévenant que leur fils allait être tué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires