Les premières voitures japonaises radioactives arrivent en Russie

14/04/11 à 11:21 - Mise à jour à 11:21

Source: Le Vif

Une cinquantaine de voitures dégageant un taux trop élevé de radioactivité ont été saisies ces dernières semaines en Extrême-Orient russe.

Les premières voitures japonaises radioactives arrivent en Russie

© Balga/AFP

Ces véhicules contaminés au césium-127 et à l'uranium-238 dont les niveaux dépassent de 2 à 6 fois la norme sont gardés dans des parkings à l'écart dans l'attente d'une décision des autorités sanitaires, a précisé Roman Famine, un responsable des douanes régionales à Vladivostok.

"Si les voitures sont considérées non dangereuses, elles seront remises aux propriétaires, dans le cas contraire, elles seront renvoyées au Japon", a-t-il ajouté.

Deux à trois navires transportant chacun environ 30 véhicules d'occasion arrivent chaque jour dans le port de Vladivostok en provenance du Japon.

Vladivostok, principale ville de l'Extrême-Orient russe, est située à environ 1.000 kilomètres de la centrale japonaise accidentée de Fukushima.

Fin mars, les autorités russes ont annoncé avoir relevé des traces de radioactivité provenant de la centrale japonaise accidentée de Fukushima dans l'Extrême-Orient russe.

Depuis les accidents sur cette centrale, la Russie a renforcé les contrôles de radioactivité et s'est jointe aux mesures sanitaires d'autres pays en interdisant les aliments provenant de plusieurs régions japonaises.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires