Les points de vue de la Russie et des Occidentaux "se rapprochent" concernant l'Ukraine

29/03/14 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé samedi que les points de vue de la Russie et des Occidentaux sur la crise ukrainienne se rapprochaient, ouvrant la voie à une possible "initiative commune", et a exclu toute nouvelle intervention militaire.

Les points de vue de la Russie et des Occidentaux "se rapprochent" concernant l'Ukraine

© AFP

"Nos points de vue se rapprochent. Ma dernière rencontre avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry à La Haye et mes contacts avec l'Allemagne, la France et d'autres pays montrent que s'esquisse la possibilité d'une initiative commune qui pourrait être proposée à l'Ukraine", a déclaré le chef de la diplomatie russe sur la chaîne russe Vesti.

"Nous n'avons aucune intention ni intérêt à traverser la frontière de l'Ukraine", a indiqué M. Lavrov alors que selon Kiev la Russie a amassé près de 100.000 soldats près de sa frontière orientale, faisant craindre une intervention dans l'Est russophone du pays. Le ministre a demandé en revanche qu'en vue d'une sortie de crise, "le travail soit collectif" et que "les excès cessent" de la part des contestataires qui ont destitué le président Viktor Ianoukovitch.

Sergueï Lavrov a suggéré une "fédéralisation" de l'ex-république soviétique: "Ce n'est pas un mot tabou. Je suis convaincu que nous devons insister là-dessus non pas parce que nous en avons tellement envie mais parce que c'est une exigence des régions du Sud et de l'Est".

Cette déclaration, après des semaines d'escalade suivant la destitution du président Viktor Ianoukovitch par des pro-européens et le rattachement de la Crimée à la Russie, suit un entretien téléphonique entre Vladimir Poutine et Barack Obama dans lequel le président russe a appelé à une coopération internationale en vue d'une stabilisation de la situation.

Nos partenaires