Les pirates somaliens relâchés par la marine russe seraient tous morts

11/05/10 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Le Vif

Les pirates somaliens arrêtés par la Marine russe dans le Golfe d'Aden et relâchés en fin de semaine dernière sur un petit bateau en pleine mer auraient tous péri après avoir échoué à rejoindre les côtes, a indiqué mardi une source au ministère russe de la Défense.

Les pirates somaliens relâchés par la marine russe seraient tous morts

© Epa

La Russie avait annoncé vendredi avoir relâché les 10 pirates somaliens capturés la veille dans l'assaut lancé par un de ses navires pour reprendre le contrôle du pétrolier russe Université de Moscou, déplorant les "imperfections de la législation internationale" n'ayant pas permis de retenir les suspects.

"Selon les dernières informations, les pirates qui ont capturé le pétrolier russe Université de Moscou dans le Golfe d'Aden n'ont pas pu rejoindre les côtes. Ils sont semble-t-il tous morts", a précisé la source citée par les agences russes.

La Marine russe les a abandonnés à quelque 300 miles nautiques (environ 550 km) des côtes sur un petit bateau à bord duquel ils étaient arrivés, après avoir préalablement confisqué les armes, les équipements d'abordage et de navigation, a ajouté cette source citée par Interfax.

Au bout d'une heure, le bateau a disparu des écrans radars.

Aux yeux d'un défenseur des droits de l'Homme non identifié cité par le quotidien russe Kommersant, "il aurait été plus humain de les pendre à un bout de vergue".

D'un autre avis, l'ambassadeur de Somalie à Moscou, Mohammed Handule, ne voit rien à reprocher à la Russie.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires