Les Pays-Bas ne demandent pas la fermeture des centrales nucléaires belges

24/05/16 à 22:02 - Mise à jour à 22:02

Source: Belga

Le gouvernement néerlandais ne voit aucune raison d'appuyer la demande de l'Allemagne et du Luxembourg de fermer les réacteurs nucléaires de Doel 3 et Tihange 2.

Les Pays-Bas ne demandent pas la fermeture des centrales nucléaires belges

© BELGA

"Il n'y a aucun motif juridique pour procéder à cette fermeture", a déclaré Melanie Schultz, ministre des Infrastructures et de l'Environnement, mardi devant le Parlement.

Plusieurs partis d'opposition mais également le PvdA, membre de la coalition gouvernementale, avaient demandé à la ministre de soutenir l'appel de ses voisins. "Je demande au cabinet de prendre des mesures plus fortes", avait insisté Jan Vos du PvdA.

Les provinces néerlandaises du Limbourg, du Brabant-du-Nord et de Zélande sont préoccupées par les installations nucléaires belges, notamment à cause de fissures.

D'après la ministre, la Belgique communique lors de chaque incident alors que les Pays-Bas évoquent seulement ceux qui peuvent avoir des conséquences sur la sûreté nucléaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires