Les pauvres et les riches vivent dans des quartiers de plus en plus éloignés

07/09/15 à 12:46 - Mise à jour à 12:45

Source: De Morgen

À en croire une étude de l'Université de technologie de Delft, relayée par le quotidien De Morgen, les habitants riches et pauvres des capitales européennes vivent dans des quartiers de plus en plus éloignés.

Les pauvres et les riches vivent dans des quartiers de plus en plus éloignés

Madrid © iStock

Dans le cadre d'un rapport intitulé Socio-Economic Segregation in European Capital Cities, les chercheurs ont étudié l'évolution de la ségrégation sociale entre 2001 et 2011 dans 12 capitales européennes. Madrid serait la capitale la plus touchée par le phénomène suivie de Tallinn, Londres, Stockholm, Vienne, Athènes, Amsterdam , Budapest, Riga, Vilnius, Prague et Oslo.

Les scientifiques expliquent cette ségrégation par une inégalité croissante due à la globalisation, la restructuration de l'économie et du marché du travail et de la politique néolibérale. La baisse d'investissement dans le secteur de locations sociales ainsi que l'ethnicité et l'immigration jouent également un rôle.

Selon les scientifiques, cet éloignement favorise "l'incompréhension et les troubles sociaux". Ils estiment également que la ségrégation sociale affaiblit la compétitivité. Les quartiers désertés par les personnes plus aisées sont en effet plus sensibles aux troubles sociaux et donc moins attirants pour les entreprises. Aussi, les auteurs de l'étude estiment-ils qu'il faut éviter ces extrêmes en investissant dans l'enseignement et la mobilité sociale.

Interrogé par de Morgen, le sociologue urbain, Stijn Oosterlynck (Université d'Anvers), est d'avis que les résultats de l'étude néerlandaise sont également valables pour Bruxelles et d'autres villes belges. "C'est à ce point que certains groupes plus démunis sont même poussés à quitter les grandes villes pour s'installer dans les villes de province. Nos autorités, qui ambitionnent le mélange social sur papier, ne font pas disparaître la cause principale, l'inégalité. Au contraire, celle-ci se creuse".

En savoir plus sur:

Nos partenaires