Les parlementaires du parti de Silvio Berlusconi remettent leur démission

02/08/13 à 21:39 - Mise à jour à 21:39

Source: Le Vif

En signe de protestation contre la condamnation dans l'affaire Mediaset de l'ex-chef du gouvernement italien, les parlementaires de sa formation, Peuple de la liberté (PDL), remettent leur démission à leur chefs de groupes.

Les parlementaires du parti de Silvio Berlusconi remettent leur démission

© Reuters

Les parlementaires du Peuple de la liberté (PDL), la formation de Silvio Berlusconi, ont remis ce vendredi soir leurs démissions, en signe de protestation contre la condamnation du Cavaliere, la veille, dans le cadre de l'affaire Mediaset.

A Rome, Silvio Berlusconi était réuni avec les parlementaires de son parti et a reçu une ovation. "Nous ne pouvons nous soustraire au devoir d'une vraie réforme de la justice et pour cela nous sommes prêts aux élections", aurait-il affirmé selon des participants.

Renato Schifani (Sénat) et Renato Brunetta (Chambre des députés) ont indiqué leur intention de se rendre au palais du Quirinal auprès du président de la République, Giorgio Napolitano, pour porter ces démissions et demander "un retour à la justice".

Angelino Alfano, ministre de l'Intérieur PDL dans le gouvernement de coalition droite-gauche d'Enrico Letta, a déclaré de son côté lors de la réunion, selon les mêmes sources: "Nous sommes prêts à la démission pour défendre notre idéal".

Si Silvio Berlusconi a été condamné jeudi par la Cour de cassation à quatre ans de prison -dont trois couverts par une amnistie- il ne sera toutefois pas incarcéré en raison de son âge, 76 ans. Il devra cependant choisir à la mi-octobre entre l'assignation à résidence et les travaux d'intérêt social. La préfecture de police de Milan a par ailleurs émis un décret qui privera le Cavaliere de son passeport en conséquence de sa condamnation.

Nos partenaires