Les militants du FN ne veulent plus de Jean-Marie comme président d'honneur

30/07/15 à 07:49 - Mise à jour à 07:49

Source: Belga

Les militants du Front national (FN), parti français d'extrême droite déchiré entre sa présidente Marine Le Pen et son père Jean-Marie, ont voté à une écrasante majorité pour la suppression du titre de président d'honneur détenu par M. Le Pen, leader historique pendant 40 ans.

Les militants du FN ne veulent plus de Jean-Marie comme président d'honneur

© Belga

La modification des statuts du parti a reçu l'aval de 94% des votants, selon des résultats publiés mercredi par la direction. Le scrutin a toutefois été marqué par une forte abstention de près de 45% des quelque 51.500 adhérents. Le FN a appelé dans un communiqué le patriarche de 87 ans à "s'incliner devant la volonté populaire" des militants. Le fondateur du parti, qui avait appelé à l'abstention, a réagi en dénonçant sur son blog une "publication hors la loi et une opération de communication politicienne au pire sens du terme". Le vote des militants, dans le cadre d'un congrès organisé par correspondance jusqu'au 10 juillet, a été dépourvu à deux reprises de toute validité par la justice française, saisie par Jean-Marie Le Pen. Cette justice a confirmé mardi en appel un précédent jugement rendu le 8 juillet qui avait suspendu la consultation, estimant que le FN avait "violé" ses règles internes. M. Le Pen a également eu gain de cause début juillet dans une procédure séparée, en obtenant l'annulation de la suspension de son adhésion au parti, prononcée en mai par les instances dirigeantes. Mais l'appel du FN contre cette décision doit encore être examiné. La mise au ban de Jean-Marie Le Pen avait été décidée après une nouvelle série de dérapages qui avait suscité la colère de Marine Le Pen, engagée dans une stratégie de "dédiabolisation" du parti.

En savoir plus sur:

Nos partenaires