Les lignes directrices de l'UE gênent les négociations de paix

12/08/13 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Le Vif

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a critiqué lundi la position de l'Union européenne sur les colonies juives dans les territoires occupés, en affirmant qu'elle gênait les négociations de paix avec les Palestiniens.

Les lignes directrices de l'UE gênent les négociations de paix

© Reuters

L'UE a publié le 19 juillet des lignes directrices disposant qu'à partir de 2014, tous les accords avec Israël portant sur une aide de l'UE devront spécifier qu'ils ne s'appliquent pas aux territoires occupés depuis 1967 (Cisjordanie, Jérusalem-Est, bande de Gaza et le Golan). Ces lignes directrices européennes "ont en fait sapé la paix" dans la mesure où elles "ont durci les positions palestiniennes", a affirmé M. Netanyahu lors d'une rencontre avec le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle.

"Je pense qu'elles entravent une solution, qui ne pourra être atteinte que par les négociations entre les parties et non par un diktat extérieur", a-t-il martelé, en soulignant qu'elles visaient "une fin irréaliste qui n'arrivera pas, comme tout le monde le sait". Les Palestiniens veulent que leur futur Etat soit établi sur les frontières de 1967, c'est-à-dire incluant Jérusalem-Est, la Cisjordanie et la bande de Gaza.

Après trois ans de blocage et plus de six décennies d'un conflit historique, les négociations israélo-palestiniennes, qui ont repris fin juillet à Washington, doivent se poursuivre mercredi à Jérusalem puis à Jéricho, en Cisjordanie.

Mais le gouvernement israélien a annoncé dimanche un appel d'offres pour la construction d'un millier de logements dans les colonies, au grand dam des Palestiniens qui ont estimé que cette mesure montrait un manque de sérieux d'Israël dans les négociations. L'Etat hébreu a néanmoins approuvé la libération d'un premier groupe de 26 détenus palestiniens avant la reprise des discussions mercredi.

Nos partenaires