Les lendemains de la mondialisation qui déchantent

06/07/16 à 11:54 - Mise à jour à 11:55

Source: Afp

Succès du Brexit, phénomène Trump aux Etats-Unis, extrême droite aux portes de la présidence autrichienne, les électeurs défient les élites en votant pour un "repli national" face aux inégalités croissantes provoquées par la mondialisation libérale, expliquent différents économistes et personnalités.

"Il y a plusieurs formes de réponse à la montée des inégalités et l'une d'entre elles est malheureusement le repli national ou la xénophobie", relève l'économiste français de gauche Thomas Piketty, auteur du best seller international "Le capital au XXIe siècle".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires