Les Israéliens ne croient pas que les discussions déboucheront sur un accord de paix

14/09/10 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Le Vif

Une majorité d'Israéliens souhaite que la construction reprenne dans les colonies juives en Cisjordanie à l'échéance du moratoire de dix mois décrété en novembre dernier, selon un sondage publié mardi par le quotidien Yédiot Aharonot.

Les Israéliens ne croient pas que les discussions déboucheront sur un accord de paix

© Epa

Plus de la moitié (51%) des personnes interrogées estime que le Premier ministre Benjamin Netanyahu doit ordonner la reprise de la construction à l'issue de ce moratoire le 26 septembre.

39% sont favorables à la poursuite du gel partiel de la colonisation et 10% sont sans opinion.

La publication de ce sondage coïncide avec la reprise du dialogue entre M. Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas, mardi à Charm el-Cheikh (Egypte), en présence de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

Plus de deux Israéliens sur trois (68%) sont d'avis que le contentieux sur la colonisation en Cisjordanie occupée va torpiller les négociations de paix, contre seulement 24% qui pensent le contraire.

Une large majorité (56%) doute du sérieux des intentions de M. Netanyahu de conclure un accord de paix avec les Palestiniens, et considère qu'il a accepté de participer à ces pourparlers "en raison de pressions américaines". 36% le jugent sincère.

Très pessimistes, 71% des Israéliens interrogés ne croient pas que les discussions directes relancées au début du mois sous la houlette des Etats-Unis déboucheront sur un accord de paix.

Ce sondage a été réalisé par l'Institut Minna Tzemach sur un échantillon de 501 personnes représentatives de la population adulte d'Israël, avec une marge d'erreur de 4,5%.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires