Les forces israéliennes évacuent des colons installés à Hébron

22/01/16 à 10:59 - Mise à jour à 10:58

Source: Belga

Les forces israéliennes ont commencé vendredi à évacuer plusieurs dizaines de juifs qui s'étaient installés dans deux immeubles de Hébron, en Cisjordanie occupée, dont ils revendiquent la propriété, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Les forces israéliennes évacuent des colons installés à Hébron

Hébron. © Belga

Des dizaines d'Israéliens s'étaient installés jeudi dans ces deux bâtiments qu'ils affirment avoir achetés dans le centre historique de Hébron. Leur arrivée a provoqué des heurts avec les Palestiniens.

L'installation de colons juifs au milieu de la population palestinienne est extrêmement controversée, a fortiori à Hébron, poudrière du sud de la Cisjordanie où environ 500 colons vivent retranchés sous haute protection des forces israéliennes parmi 200.000 Palestiniens.

Hébron, la plus grande ville du territoire palestinien occupé par Israël, est sacrée pour les juifs et les musulmans qui y révèrent Abraham et les patriarches, enterrés dans le centre historique dans un monument appelé tombeau des Patriarches par les juifs, mosquée d'Abraham par les musulmans.

Les deux immeubles dont ont pris possession les juifs jeudi sont précisément situés près du tombeau des Patriarches. Yishai Fleisher, un porte-parole de la communauté juive locale, a affirmé que les immeubles, vides, avaient été achetés légalement à leurs propriétaires palestiniens.

Cependant, un officiel israélien de la Défense avait indiqué dès jeudi soir que les colons n'avaient pas produit de titre de propriété et n'avaient pas reçu l'autorisation de s'installer, signifiant ainsi une évacuation prochaine.

Hébron a concentré une grande part des violences qui secouent la Cisjordanie, Jérusalem et Israël. Les violences ont fait 155 morts palestiniens et 24 israéliens depuis le 1er octobre, selon un décompte de l'AFP. La majorité des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques, contre des civils ou des membres des forces israéliennes, commises principalement à l'arme blanche. Un Américain et un Erythréen ont également trouvé la mort dans ces violences.

En savoir plus sur:

Nos partenaires