Les forces américaines ont mené un raid contre un chef shebab en Somalie

06/10/13 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Le Vif

Les forces américaines ont mené un raid dans la nuit de vendredi à samedi contre un chef des islamistes shebab en Somalie, sans qu'il soit possible de confirmer si ce dernier a été tué ou capturé, ont indiqué samedi soir à Washington des responsables américains.

Les forces américaines ont mené un raid contre un chef shebab en Somalie

© Image Globe

"Je peux confirmer qu'hier, le 4 octobre, des militaires américains ont été engagés dans une opération de contre-terrorisme à l'encontre d'un terroriste shebab connu", a indiqué à l'AFP le porte-parole du Pentagone, George Little, confirmant des informations du New York Times.

Ce raid a été mené alors qu'un responsable américain, cité sur la chaîne CNN, a indiqué de son côté que des forces spéciales américaines avaient également lancé une opération en Libye pour capturer Abou Anas al-Libi, un des leaders présumés d'Al-Qaïda, recherché par les États-Unis pour son rôle dans les attentats de 1998 contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya.

Un autre responsable américain a précisé que l'opération en Somalie avait été lancée dans le but de capturer un leader shebab "très recherché" et qu'aucun militaire américain n'avait été blessé au cours de l'attaque.

Il s'agit de la plus importante opération américaine menée depuis que des forces spéciales ont tué il y a quatre ans en Somalie, un chef des islamistes shebab, Saleh Ali Saleh Nabhan. Elle survient deux semaines après l'attaque, revendiquée par les shebab, du centre commercial Westgate à Nairobi, et qui a fait au moins 67 morts.

Les USA "ne cesseront jamais" la traque des extrémistes Les Etats-Unis "ne cesseront jamais" la traque des auteurs présumés d'actes de terrorisme, a déclaré dimanche le secrétaire d'Etat John Kerry après les raids des forces spéciales américaines contre deux chefs islamistes en Libye et en Somalie.

"Les Etats-Unis d'Amérique ne cesseront jamais leurs efforts pour que les responsables d'actes de terrorisme rendent des comptes", a-t-il déclaré à la presse en marge de réunions préparatoires au sommet de l'Apec (Asie-Pacifique) qui s'ouvre lundi sur l'île indonésienne de Bali.

Les raids lancés en Somalie et en Libye montrent que "ces membres d'Al-Qaïda et d'autres organisations terroristes, même s'ils s'enfuient, n'arriveront jamais à nous échapper", a ajouté M. Kerry.

"Nous allons continuer à essayer de les traduire devant la justice de manière appropriée avec pour l'objectif ultime de faire en sorte que ce genre d'actions cesse", a-t-il dit.

Les forces spéciales américaines ont mené deux raids audacieux visant deux chefs islamistes soupçonnés d'actes terroristes, l'un en Libye, où ils ont capturé un des leaders présumés d'Al-Qaïda, et l'autre en Somalie.

Des membres des forces spéciales américaines ont capturé en Libye Abou Anas al-Libi, un des leaders présumés d'Al-Qaïda, recherché par les États-Unis pour son rôle dans les attentats meurtriers de 1998 contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya.

Un autre raid, lancé cette fois en Somalie, a visé un autre islamiste non identifié appartenant lui au groupe somalien shebab, dont on ne sait s'il a été capturé ou tué.

Nos partenaires