Les Femen s'invitent au 1er mai du FN

01/05/15 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Belga

Trois féministes Femen, seins nus et portant l'inscription "Heil Le Pen" sur le torse, mégaphone à la main, ont perturbé vendredi d'un balcon un discours de la dirigeante du parti Front national, Marine Le Pen, place de l'Opéra, dans le centre de Paris.

Les Femen s'invitent au 1er mai du FN

© Belga - THOMAS SAMSON

"Que de surprises en ce 1er mai", a lancé la patronne du parti d'extrême droite, décontenancée, et qui a dû interrompre son discours. Elle l'avait déjà débuté sur une surprise: son père Jean-Marie, 86 ans, avec lequel elle est brouillée, était monté à la tribune au moment où Marine Le Pen s'installait derrière le pupitre.

Se plantant devant elle et sans un regard pour la patronne du FN qui s'est plongée dans ses notes, il a levé les bras en signe de victoire, se faisant acclamer et applaudir pendant plusieurs minutes. Il a ensuite quitté les lieux en voiture sans se retourner.

Après des dérapages début avril sur la Shoah et l'immigration, qui ont mis à mal la stratégie de "dédiabolisation" menée par Marine Le Pen, la direction du Front national avait interdit au président d'honneur et cofondateur du parti de s'exprimer à la tribune d'une manifestation qu'il a créée, contrairement aux années précédentes. Avant d'être délogés manu militari par plusieurs hommes, les trois Femen sur leur balcon ont déroulé sur la façade de l'immeuble de grands drapeaux rouges rappelant le 3e Reich, multipliant les saluts nazis.

Dans la matinée, deux Femen avaient déjà perturbé le défilé du 1er mai du Front National. Les jeunes femmes se sont montrées seins nus au moment où Marine Le Pen déposait une gerbe devant une statue de Jeanne d'Arc, avant d'être rapidement évacuées. Nouvelle preuve si besoin de la rupture consommée dans la famille Le Pen, Jean-Marie Le Pen a lui aussi déposé une gerbe peu après, alors que les deux responsables avaient en 2014 procédé à ce dépôt de gerbe ensemble.

Le mouvement Femen, né en Ukraine à la fin des années 2000, fait passer ses messages féministes en général au moyen de jeunes femmes qui perturbent des manifestations publiques et exhibent leurs seins nus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires