Les faits divers se font une place au soleil

18/06/13 à 10:55 - Mise à jour à 10:55

Source: Le Vif

La place accordée aux faits divers dans la presse télévisée ne cesse croître, comme le confirme l'INA dans son baromètre de juin 2013. L'Institut national de l'audiovisuel français constate une augmentation de 73 % du nombre de sujets consacrés à ce type d'info dans les JT du soir des grandes chaînes de l'Hexagone.

Les faits divers se font une place au soleil

© Thinkstock

Le nombre de sujets consacrés aux faits divers est passé de 1191 en 2003 à 2062 en 2012, révèle le site du quotidien Le Monde, reprenant "Un baromètre de l'Institut national de l'audiovisuel". Les journaux télévisés du soir des grandes chaînes françaises diffusent désormais en moyenne plus de cinq sujets de ce type par jour.

Au hit-parade des faits divers, les actes de violence contre les personnes (agressions, meurtres, enlèvements, viols...) trustent la première place avec la moitié des sujets, devant les accidents (naufrages, incendies, noyades...), les actes de banditisme et les violences antisociales, précise l'INA. Suivent encore pour l'année 2012 la tuerie de Chevaline et trois fusillades aux États unis.

Précisons que toutes les chaînes n'ont pas évolué de la même manière. En dix ans, M6 a doublé le nombre de ses sujets consacrés aux faits divers (9,4 %) tandis que Arte est restée stable aux alentours de 1,1 %. Sur les plus grandes chaînes (TF1, France2, France3), les faits divers occupent respectivement 6,2 %, 5,5 % et 7,6 % des journaux.

"Les faits divers font diversion"

Mais comme le soulignait le sociologue Pierre Bourdieu (1930-2002), "les faits divers font diversion". Selon lui, "en remplissant ce temps rare (NDLR: celui pendant lequel les gens s'informent) avec du rien, avec du vide, on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ses droits démocratiques".

Nos partenaires