Les Etats-Unis se préparent à affronter l'ouragan Sandy

27/10/12 à 10:00 - Mise à jour à 10:00

Source: Le Vif

Sandy est redevenue un ouragan à l'approche de la côte est américaine, après avoir été brièvement rétrogradée en tempête tropicale, a indiqué ce samedi le Centre national des ouragans américain (NHC), basé à Miami.

Les Etats-Unis se préparent à affronter l'ouragan Sandy

© AFP

L'ouragan Sandy, qui a traversé vendredi les Bahamas, se rapprochait ce samedi des Etats-Unis dont il menace de frapper juste après le week-end la côte très peuplée du nord-est, encore plus sévèrement que l'ouragan Irene qui avait tué 47 personnes en 2011.

Surnommé Frankenstorm en raison de la proximité de la fête d'Halloween, mercredi aux Etats-Unis, Sandy, est redevenue un ouragan à l'approche de la côte est américaine, a indiqué le Centre national des ouragans américain (NHC).

L'ouragan remonte actuellement vers le nord, parallèlement à la côte américaine, mais devrait rencontrer mardi des fronts froids descendants, ce qui devrait le renforcer et le faire bifurquer vers l'ouest et les côtes américaines. Lundi ou mardi, il pourrait toucher un tiers du territoire américain, des Etats de Caroline jusqu'à ceux du nord-est et, à l'intérieur des terres, jusqu'à l'Ohio.

Les météorologistes attendent sur la côte allant de la Virginie à New York non seulement "d'importantes précipitations, des vents violents et des montées des eaux significatives", mais aussi, à l'intérieur des terres, d'importantes chutes de neige, selon le service américain de météorologie.

Le gouverneur de l'Etat de New York a déclaré l'état d'urgence tandis que le maire de la ville Michael Bloomblerg a invité les habitants à bien s'informer sans pour autant céder à la panique. Le maire de la capitale Washington a lui aussi déclaré l'état d'urgence, également déclenché dans le Maryland, la Pennsylvanie, la Virginie et un comté de Caroline du Nord.

La marine envoie ses navires en mer

La marine américaine a décidé vendredi d'envoyer en haute mer une vingtaine de navires militaires actuellement à quai à la base navale de Norfolk (Virginie) et dans les environs en prévision du passage de l'ouragan Sandy.

"Etant donné la trajectoire actuelle de la tempête, nous avons pris la décision de faire sortir la flotte", a annoncé l'amiral Bill Gortney, un des principaux responsables de l'US Navy. En quittant le port, les navires ont le temps de traverser la zone qui sera affectée par l'ouragan avant son arrivée, et d'éviter ainsi d'être endommagés par les vagues ou d'abîmer les quais lors du passage de Sandy.

Parmi les navires mis en "Sortie Condition Alpha", selon les termes de la marine, figurent le porte-avions nucléaire USS Harry-Truman, un porte-hélicoptères, trois croiseurs, huit destroyers, des navires d'assaut amphibie ou encore des pétroliers-ravitailleurs.

26 personnes en Haïti

L'ouragan Sandy a fait 26 morts en Haïti, où 4 personnes étaient par ailleurs portées disparues, selon un nouveau bilan toujours "partiel" donné vendredi par les autorités haïtiennes. Dans un précédent bilan, la direction de la protection civile haïtienne avait fait état de 16 morts.

Douze personnes ont été tuées dans le sud d'Haïti, la plupart en tentant de traverser des rivières en crue. Dans l'ouest, huit victimes ont été dénombrées, dont cinq membres d'une famille, mortes dans l'effondrement de leur maison lors d'un glissement de terrain. Dans le sud-ouest, on déplore 6 morts.

Par ailleurs plus de 17.000 personnes ont été placées dans une centaine d'abris provisoires ouverts par les autorités qui craignent une recrudescence du choléra dans le pays.

Le président Michel Martelly et le Premier ministre Laurent Lamothe distribuaient de l'aide dans les quartiers sinistrés de Port-au-Prince.

Dans le reste du pays sérieusement affecté par les intempéries, le gouvernement prévoit de distribuer 10.000 kits alimentaires et 150.000 bouteilles d'eau traitée.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires