Les États-Unis réapprovisionnent Israël en munitions

31/07/14 à 07:33 - Mise à jour à 07:33

Source: Le Vif

Les États-Unis ont confirmé mercredi avoir réapprovisionné Israël en munitions, quelques heures après avoir fermement condamné l'attaque d'une école de l'ONU à Gaza.

Les États-Unis réapprovisionnent Israël en munitions

© Reuters

L'armée israélienne avait demandé un réapprovisionnement le 20 juillet afin de remédier à la baisse de ses stocks, a indiqué le Pentagone. Le ministère américain de la Défense a approuvé la vente trois jours plus tard.

"Les États-Unis se sont engagés à garantir la sécurité d'Israël, et il est crucial pour les intérêts nationaux américains d'aider Israël à développer et à maintenir une capacité d'autodéfense forte et réactive", a déclaré John Kirby, un porte-parole du Pentagone, dans un communiqué.

"Cette vente d'armement est cohérente avec ces objectifs", a-t-il estimé.

Une partie des munitions provient d'un stock entreposé par l'armée américaine sur le sol israélien à l'usage de Tsahal pour les cas d'urgence, d'une valeur d'environ un milliard de dollars (746 millions d'euros).

M. Kirby a souligné que ces munitions étaient stockées là "depuis plusieurs années, bien avant la crise actuelle".

"La décision de délivrer des munitions à partir de ce stock était purement ministérielle et ne nécessitait par l'approbation de la Maison Blanche", a-t-il précisé.

Mais le porte-parole n'a pas dit si la Maison Blanche avait été impliquée dans la décision de vendre l'autre partie des munitions délivrées à Israël.

L'armée israélienne mobilise 16.000 réservistes supplémentaires

L'armée israélienne a mobilisé 16.000 réservistes supplémentaires, portant leur nombre à 86.000 dans le cadre de l'opération menée dans le bande de Gaza depuis le 8 juillet, a annoncé jeudi une porte-parole militaire.

"L'armée a émis 16.000 ordres de mobilisation supplémentaires afin de permettre aux troupes sur le terrain de se rafraîchir, ce qui a porté le total des effectifs de réservistes à 86.000", a précisé la porte-parole.

Le cabinet de sécurité réuni mercredi pendant cinq heures a décidé à l'unanimité de poursuivre les attaques contre les "cibles terroristes" du Hamas et les opérations menées en vue de "neutraliser" les tunnels creusés par le mouvement islamiste entre la bande Gaza et le territoires israélien, a indiqué la radio publique.

Une nouvelle réunion du cabinet de sécurité, qui comprend 8 ministres, est prévue jeudi après-midi, a ajouté la radio.

Cité par la radio, un général en charge du secteur de Gaza a expliqué que la destruction des tunnels était "une question de jours".

En savoir plus sur:

Nos partenaires