Les Etats-Unis ont espionné plus de 500 millions de GSM en 2017

05/05/18 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Afp

La NSA (National Security Agency) a collecté l'an dernier les données de 534 millions de GSM américains, selon un rapport du gouvernement publié vendredi.

Les Etats-Unis ont espionné plus de 500 millions de GSM en 2017

© Reuters

L'agence a utilisé ses moyens pour saisir les métadonnées des téléphones portables, des SMS et des appels. Les métadonnées ne révélaient pas le contenu des appels mais permettaient à la NSA de savoir qui appelait les personnes espionnées, quand et pendant combien de temps, de même que la longueur des messages envoyés. Les métadonnées sont censées être anonymes mais peuvent être utilisées pour identifier des individus, comme l'ont révélé des chercheurs de Stanford. Il suffit pour cela de croiser les métadonnées avec les informations disponibles publiquement, notamment sur les réseaux sociaux. Le nombre de dossiers obtenus par la NSA était, l'an dernier, trois fois supérieur à la quantité de 2016.

En savoir plus sur:

Nos partenaires