Les Etats-Unis ont arrêté d'écouter Angela Merkel suite à un rapport interne

28/10/13 à 07:24 - Mise à jour à 07:24

Source: Le Vif

La NSA a arrêté de placer sur écoute la chancelière allemande Angela Merkel et des responsables d'autres Etats après que la Maison Blanche l'a appris dans un rapport interne, écrit lundi le Wall Street Journal.

Les Etats-Unis ont arrêté d'écouter Angela Merkel suite à un rapport interne

© Reuters

Le président Barack Obama a pris connaissance de cette surveillance électronique menée par l'Agence de sécurité américaine dans ce rapport qu'il a commandé en milieu d'année, poursuit le journal, qui cite des responsables américains. Selon ce rapport, la NSA a écouté les conversations téléphoniques de quelque 35 chefs d'Etat ou leaders mondiaux. La Maison Blanche a mis fin aux programmes d'écoutes de plusieurs de ces chefs d'Etat et responsables, dont Mme Merkel, toujours d'après le WSJ.

Dimanche, la NSA a fermement démenti les révélations de la presse allemande selon laquelle le président Obama savait depuis 2010 que Mme Merkel était placée sur écoute. Le Bild am Sonntag, édition dominicale du quotidien Bild, citait des sources des services secrets américains selon lesquelles le chef de la NSA, Keith Alexander, avait informé Barack Obama d'une opération d'écoute des communications de Mme Merkel dès 2010, l'opération elle-même ayant peut-être, selon la presse allemande, débuté dès 2002.

Dans un communiqué, la NSA a démenti ces informations. L'édition dominicale du Frankfurter Allgemeine a de son côté indiqué, sans citer de sources, que M. Obama avait assuré à Mme Merkel au téléphone qu'il n'était pas au courant de sa mise sur écoute. Selon Der Spiegel, le président américain lui aurait dit que s'il l'avait su, il y aurait immédiatement mis fin.

Nos partenaires